Actualités

Playa tour : quand le sport s’invite sur les plages

18_07_24-Playa_Tour_Bray_Dunes-Mollys_Eyes_(467_sur_1051).jpg

Le Playa Tour s’achève bientôt. Organisée par l’Ufolep, de juin à septembre, cette tournée multisports, qui mêle activités sportives et culturelles, rassemble chaque été quelque 25 000 participants.

Organisé dans des villes de bord de mer, proches d’un plan d’eau ou sur des bases de loisirs, le Playa Tour 2018 comptait une trentaine d’étapes dans l’Hexagone. Il sera complété, de septembre à octobre, par un circuit spécifique en Outre-Mer.

Le Playa c’est d’abord de nombreuses activités proposées gratuitement au grand public, jeunes et adultes, mais aussi aux structures sociales comme les centres de loisirs : volley, rugby, tennis de plage, zumba, tir à l’arc, course d’orientation, mur d’escalade, mais aussi paddle et canoë, particulièrement appréciés lors des épisodes caniculaires.

Dans le Lot-et-Garonne, le site du lac du Moulineau, à Damazan, a accueilli sur deux jours plus de 750 participants, dont plus de la moitié provenait d’accueils de loisirs de la région et de deux maisons de l’enfance. Des enfants bénéficiaires de la « campagne vacances » organisée par le Secours populaire étaient aussi de la partie. Même succès dans le nord, du côté de Bray-Dunes où les organisateurs ont enregistré 1500 pré-inscriptions et compté plus de 2 500 participants sur deux jours.

Sport et culture à la portée de tous

Spectacles et activités culturelles (lectures, jeux de société…) font également parties de la programmation de certaines étapes, ainsi que des ateliers de sensibilisation. Car l’événement a aussi une dimension citoyenne et sociale : à Bray-Dunes par exemple, des ateliers étaient consacrés à la santé, à l’environnement, au handicap, ou encore à la situation des demandeurs d’asile. Le tout animé par des structures sociales ou de jeunesse, partenaires de l’événement. Lors d’un après-midi, l’étape de Bray-Dunes a accueilli 200 femmes victimes de violences, issues de 10 centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CRHS) dans lesquels l’Ufolep intervient durant l’année.

Depuis 2007, l’Ufolep organise cette tournée afin de réduire les inégalités d’accès à la pratique physique et sportive et de remédier au manque d’activité qui toucherait 50 % de la population française. Au-delà de la question de santé publique, le Playa tour est aussi l’occasion de proposer quelques jours d’activités ludiques aux personnes qui ne peuvent pas partir en vacances (40 % des Français en 2018).

Un tel événement ne pourrait voir le jour sans la mobilisation des associations et de leurs bénévoles. À Damazan, 35 bénévoles sont venus prêter main forte à l’équipe de l’Ufolep 47 afin que 26 d’entre eux encadrent en permanence les activités.

Rendez-vous en 2018, pour la prochaine édition !


www.ufolep-playatour.fr
enveloppe Partager sur : partager sur Twitter partager sur Viadeo partager sur Facebook partager sur LinkedIn partager sur Scoopeo partager sur Digg partager sur Google partager sur Yahoo!

Afficher toute la rubrique

L'actufolep
UFOLEP_FB_NIVEAU_2_b_seul.jpg
L’association Ex-Aequo coorganise samedi 22 septembre avec la mairie d’Osny une journée multisport à l’occasion de la Fête du sport initiée par le ministre des Sports Cette manifestation vise à sen...
+ d'infos