Actualités

Ma mission professionnelle est d’aider les adolescents à se construire

Portait d’un éducateur spécialisé « de rue » investi pour les jeunes : Emmanuel Bessin.

La première étape de la tournée UFO STREET 2018 dont le slogan est « Fais vivre le ballon » se déroulait les 14 et 15 avril derniers à Bar-le-Duc dans la Meuse

UFO_STREET_-_E_BESSIN.jpg

L’occasion pour une centaine de jeunes issus des associations locales UFOLEP ou de structures sociales de prendre part à des tournois de street football à 5 et de découvrir des activités sportives inspirées des cultures urbaines. L’un des éducateurs raconte.

Emmanuel est éducateur spécialisé et rattaché à l’Association meusienne de prévention, un lieu d’accueil dit « ouvert ». Il agit en faveur des jeunes et travaille à rétablir les fonctions parentales des parents en difficulté. Il accompagnait ce week-end deux équipes sur l’événement UFO STREET co -organisé par le comité départemental UFOLEP de la Meuse et l’UFOLEP Nationale. La participation à cet évènement sportif étant l’aboutissement d’un travail régulier de cet éducateur avec les jeunes issus des quartiers.

Il évoque son travail au quotidien : « Ma mission professionnelle est d’aider les adolescents à se construire, à devenir des citoyens pour s’insérer et donc s'adapter à notre société. » Emmanuel propose à cet effet une animation futsall mixte tous les jeudis soir. Celle-ci se déroule dans les quartiers avec libre adhésion des publics. Les jeunes sont inscrits et adhèrent aux règles qui régissent ces temps collectifs. Les parents sont associés et leur implication est appréciée des éducateurs comme des jeunes qui se sentent ainsi valorisés et soutenus.

« Pour eux c’est l’occasion de découvrir autre chose que leur quotidien. C’est une ouverture en termes de pratiques sportives, de sociabilisation et d’apprentissage du mieux vivre ensemble. »

La démarche d’Emmanuel n'est pas institutionnelle, même si son association reçoit des aides financières du conseil départemental via le service protection de l'enfance. Les usagers âgés de 11 et 25 ans sont repérés par Emmanuel qui va à la rencontre des jeunes dans la rue, en bas des immeubles. Les assistantes sociales de collège ou de secteur et les centres d’animation sont des partenaires. Ils aident à identifier les jeunes en difficulté dont le niveau scolaire ou l’insertion sont affectés par un contexte familial fragilisé (familles monoparentales, moyens financiers limités, populations migrantes…)

C’est dans ce contexte que le football prend toute sa place comme support d’éducation. Les règles du jeu deviennent des règles de vie et le sport une source de dialogue. Ainsi l’UFO STREET dévoile à l’occasion de ses tournois les coopérations entre les associations UFOLEP et les structures sociales pour accompagner et aider ces citoyens. L’UFO STREET représente à leurs yeux une expérience forte en sensations. Partage et confrontation cohabitent dans un corpus de valeurs citoyennes.


enveloppe Partager sur : partager sur Twitter partager sur Viadeo partager sur Facebook partager sur LinkedIn partager sur Scoopeo partager sur Digg partager sur Google partager sur Yahoo!

Afficher toute la rubrique

L'actufolep
mosaique.jpg

des événements sportifs du week-end

Les rassemblements et championnats nationaux des 19 au 21 mai se sont déroulés sous le signe de la diversité.
+ d'infos