Activités

Boxe éducative et boxe française

box_modif.jpg

Nombre de licenciés en 2015 :
Boxe éducative : 407
Boxe française : 99

Cette discipline a été initialement codifiée par la Fédération Française de Boxe et, plus particulièrement, par Jean LETESSIER.


Il s'agit d'une activité duelle d'opposition.
-Opposition par percussion des poings sur la face antérieure du buste et du visage.
-Se déroulant dans un espace carré (ring) et selon un temps scandé en reprises.
-Les traditionnels coups sont remplacés (en principe) par des touches.
-Les rencontres donnent lieu à des compétitions se déroulant sous forme d'assauts entre jeunes appartenant à la même catégorie de poids et d'âge.

A. Particularités de la boxe éducative dans l'esprit UFOLEP
L’UFOLEP souhaite développer le concept de boxe éducative, concept dont les caractéristiques sont en adéquation avec ses valeurs fondatrices :
Lutte contre la violence
Respect de soi et de l’autre
Solidarité
Rencontre et échange
Responsabilisation du jeune officiel
Pratique ouverte à tous

Ce concept est actuellement modifié par la fédération délégataire.

Contrairement à ce qui se passe très souvent à la Fédération Française de Boxe, ici, la notion de touche est scrupuleusement respectée, c'est-à-dire que toute action qui pourrait provoquer une douleur chez l'adversaire est systématiquement sanctionnée. De ce fait, les jeunes boxeurs n'ont plus besoin de protection (casques…). Donc, le seul matériel s'avérant indispensable à cette forme de pratique est la paire de gants. Il convient cependant d'y ajouter le protège-dents (vraiment par mesure de précaution). Nous nous réservons la possibilité de réaliser des assauts entre des jeunes de catégories de poids et d'âge différents. L’aspect rencontre prime sur l’aspect compétitif et durant les rencontres, tous les rôles sont interchangeables (boxeur, arbitre, juge, homme ou femme de coin, spectateur). Les assauts sont dirigés puis jugés par les enfants eux-mêmes, ce qui permet une meilleure assimilation de la règle, avec l’aide de l’adulte.

Les situations pédagogiques qui sont proposées aux enfants sont ludiques sous forme de jeux.

Tout esprit de « championnite » susceptible de générer de l'agressivité est bien sûr proscrit, le but est de canaliser la violence potentielle possible contenue chez l’individu. pour la transformer en énergie créatrice.

Mais, plus encore, ce qui fait l'originalité de cette démarche et ce qui la rend foncièrement différente de ce qui se fait ailleurs, c'est sans nul doute la volonté de ne pas restreindre la pratique de cette discipline sportive à l'exécution d'un acte moteur.

En effet, la boxe est abordée au sein de cet atelier dans son acception la plus large :

- travail et arts plastiques sur le thème de la boxe,
- travail sur le rythme au travers de la découverte d'instruments de percussion,
- travail sur l'histoire de la discipline et la littérature qui s'y rapporte.
- Etc.

Enfin, le but premier n'étant pas de former de futurs champions mais de prendre en compte les besoins de l’individu. La boxe éducative UFOLEP joue le rôle d'activité support, de dénominateur commun s'ouvrant sur la découverte d'autres disciplines, sur la découverte de l'autre en tant qu'Être différent et, plus généralement, sur l'accès à la connaissance.

B. La logique interne de l'activité

La logique interne de cette discipline pourrait se traduire par une volonté des deux boxeurs de toucher l'autre le plus souvent possible sans se faire toucher.

La boxe éducative par rapport aux autres sports de combat se caractérise par la notion de face à face constant : en effet, les deux pugilistes ont obligation, dans toutes les circonstances de l'assaut, et même pendant les phases de récupération, de demeurer face à face.

Cette situation génère bien sûr des comportements des plus intéressants, notamment lorsqu'il s'agit de résoudre des problèmes d'ordre affectif.

La mise en place des différentes stratégies visant à permettre de toucher l'autre sans se faire toucher nécessite de développer des qualités d'observation et d'anticipation par rapport au comportement "adverse". Le terme d'adversaire n'est ici pas tout à fait approprié dans la mesure où il s'agit plutôt de s'améliorer au contact du partenaire qui se trouve en face plutôt que de lutter contre.

c) Une expérience menée à Tulle en Corrèze

Le concept multisport en liberté a été mis en place en 1992 dans une zone d'éducation prioritaire de Brive. Des animations régulières autour du basket, du judo et de l'école de moto-cross permettaient de toucher un public d'enfants et de jeunes. Une convention avec l'APAC (assurance) permettait d'assurer la couverture de ces jeunes sans induire une prise de licence.
En 1998, l'idée d'ajouter la boxe éducative à ce concept est décidée par le comité départemental.

Un éducateur, formé au concept de boxe éducative UFOLEP, est embauché via profession- sport Corrèze.
L'atelier boxe concerne pour l'instant une vingtaine d'enfants et adolescents de 8 à 15 ans issus de quartiers.

Un des objectifs à court terme serait d'élargir l'accueil de façon à réaliser une certaine mixité sociale.





Où pratiquer mon activité ?

Carte des régions de France

Liste associations :

Choisissez une région pour afficher la liste des associations

> Liste des activités


L'actufolep
1Nuit_des_relais.png
Placée sous le Haut Patronage de Laura Flessel, Ministre des Sports, la Fondation des Femmes en partenariat avec l’UFOLEP, organise la Nuit des Relais, LA course de relais solidaire pour lutter contre les violences faites aux femmes et l’égalité entr
+ d'infos